Plans dentaires et assurance dentaire

La couverture des soins dentaires n’est normalement pas souscrite par les compagnies d’assurance car le traitement et les médicaments des besoins dentaires sont prévisibles et suivent un calendrier. Aucun individu n’opterait pour un régime d’assurance dentaire s’il devait payer une prime plus élevée que les frais dentaires annuels, et la compagnie d’assurance perdrait de l’argent si elle payait plus en indemnités que la prime perçue pour chaque police souscrite.

Malgré ces inconvénients, certaines compagnies offrent des prestations dentaires par le biais de régimes de rabais de groupe. Ces régimes sont également appelés « régimes de soins dentaires à prix réduit » ou « régimes de soins dentaires abordables ». Il s’agit d’une sorte de « club » dont l’adhésion coûte un peu d’argent chaque mois ou chaque année et où les membres peuvent bénéficier de services dentaires à un tarif réduit. Les prestataires de services dentaires ou les dentistes affiliés à ces « clubs » ont accepté de fournir des services dentaires à un tarif réduit. Le paiement est effectué directement par le patient au dentiste, sans paperasserie, ni réclamation, ni tracas ultérieurs. Ces « clubs » se contentent d’organiser des rencontres entre le patient et le dentiste, ce qui leur permet de gagner de l’argent. Le dentiste gagne à son tour de l’argent en raison d’un volume de travail plus important. Le patient obtient le service à un tarif réduit. C’est une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées.

L’assurance dentaire, lorsqu’elle est proposée, est à nouveau une question compliquée. La compagnie d’assurance insiste généralement sur la vérification des antécédents et des conditions préexistantes. Après cette vérification, vous devez attendre que la couverture commence. Lorsque le traitement est effectivement suivi, de nombreux documents concernant les demandes de remboursement, les exclusions de %age, etc. sont mis en évidence, et il devient alors plus pénible de suivre et de terminer le processus de remboursement.

Cependant, l’assurance a ses propres avantages et les régimes ont leurs propres avantages. De nombreux employeurs proposent également une assurance dentaire, à la suite de quoi l’individu n’a plus besoin de régimes. C’est à l’individu de décider entre les deux en fonction de ses besoins et de sa situation actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *